Articles de la même rubrique

Accueil > Cadre de vie > Les écoles

Actualités

 

Source l’Aisne Nouvelle

Les salles de classe en cure

Publié le vendredi 04 mai 2012 

Gérard Allart est venu se rendre compte de l'avancement des travaux.

Gérard Allart est venu se rendre compte de l’avancement des travaux.


Depuis un an, c’est la cinquième salle de classe, sur les six que compte l’école Jean-Moulin, qui est rénovée. A chaque période de vacances scolaires, les employés communaux et intercommunaux réalisent la réfection complète d’une salle. Durant les congés de printemps, c’est la classe des élèves des cours élémentaires qui a eu droit à un lifting complet.
Le traditionnel papier peint a été remplacé par de la toile de fibre de verre alors que le réseau électrique a été installé dans les normes en vigueur.
Durant les prochaines vacances, la salle informatique sera également rénovée et l’école aura ainsi six classes propres et accueillantes. Gérard Allart, maire, souhaite « que tous ces efforts financiers seront appréciés par les autorités académiques et que quatre classes accueilleront les enfants du village ».

 

 

La classe rénovée

Publié le mardi 03 janvier 2012 à 14H00 

Les employés en présence de Gérard Allart, maire du village.

Les employés en présence de Gérard Allart, maire du village.


Suite à l’ouverture d’une quatrième classe à l’école Jean Moulin, il a fallu se servir d’une salle supplémentaire pour accueillir les bambins qui font la sieste l’après midi.
Au cours de ces vacances de Noël qui s’achèvent aujourd’hui, les employés communaux et intercommunaux ont mis cette salle en conformité.
Ils ont installé des stores afin que les enfants puissent dormir à l’abri de la lumière, une toile de verre a été posée puis peinte.
Les tuyaux du chauffage central ont été recouverts pour la sécurité des élèves qui vont trouver une salle très accueillante après cette rénovation complète.

Des marionnettes comme s’il en pleuvait

Publié le mercredi 14 décembre 2011 à 14H00

Quel plaisir de pouvoir utiliser les marionnettes !

Quel plaisir de pouvoir utiliser les marionnettes !


Les élèves et les enseignantes de l’école se sont rendus, dernièrement, à la salle des fêtes afin d’assister à l’exposition de marionnettes (à fils, à doigts), proposée par Majo et Dédé.
Pour l’occasion, les marionnettistes présentaient 300 de leurs marionnettes, ce qui représente environ un tiers de leur collection personnelle.
Cette dernière, commencée il y a environ dix ans, réunit des marionnettes de toutes époques et de plusieurs pays lointains, fruits de cadeaux ou de trouvailles pendant des voyages ou sur les brocantes.
Le rêve de Dédé, depuis peu retraité de Ponticelli, était de devenir marionnettiste. Son rêve se concrétise puisque grâce à son accueil chaleureux, il a remporté l’adhésion des plus petits comme des plus grands.

 

 

 

Une nouvelle classe à l’école Jean-Moulin

 

Publié le vendredi 16 septembre 2011 à 14H00

L'école compte désormais une quatrième classe et une nouvelle enseignante.

L’école compte désormais une quatrième classe et une nouvelle enseignante.


Dès le mois de décembre 2010, la municipalité a sollicité l’ouverture d’une quatrième classe à l’école Jean-Moulin. Malgré plusieurs rencontres avec les services de l’Education nationale à Laon, cette demande n’avait pas abouti.
Cependant, le jour de la rentrée scolaire, l’inspectrice de l’Education nationale de la circonscription de Tergnier est venue compter les élèves dans chaque classe et a pu constater que la classe maternelle recevait 35 enfants.
Jeudi dernier, Venaïg Le Graët a été nommée dans l’école qui compte désormais quatre classes avec deux cours chacune. Véronique Ferradji, directrice, a rejoint ce matin, le site se trouvant rue Pauline-Luthon afin que les petits se trouvent ensemble et que les cours élémentaires et moyens soient scolarisés sur le site de la rue Andrée-Warin.
Nul doute que les enfants vont être les grands bénéficiaires de cette nouvelle organisation pédagogique.

Source : L’Aisne Nouvelle

 

Demande d’une ouverture de classe


Un conseil d’école exceptionnel dont l’unique ordre du jour était la demande d’ouverture d’une classe pour la rentrée de septembre 2011 s’est tenu à l’école Jean-Moulin.

 

Ce n’est pas dans l’air du temps, mais c’est une bonne nouvelle, signe d’espoir : la commune espère disposer d’une classe en plus.

 

 Alors qu’un peu partout dans l’Aisne, on prévoit des fermetures de classes, un conseil d’école exceptionnel dont l’unique ordre du jour était la demande d’ouverture d’une classe pour la rentrée de septembre 2011 s’est tenu à l’école Jean-Moulin.
Véronique Ferradji, la directrice, a voulu mettre en évidence et insister sur l’accroissement très net du nombre d’élèves scolarisés actuellement (79 au 13 décembre), nombre qui devrait se maintenir dans les années à venir après étude en mairie du nombre de naissances en 2008, 2009 et 2010.
Le nombre de futurs élèves de petite section (enfants nés en 2008) qui rentreront à l’école en septembre 2011 est de 17 (familles recensées en mairie uniquement), nombre qui compense largement les 8 départs en 6e. La prévision d’effectifs pour la prochaine rentrée est de 90 élèves à répartir sur 3 classes.

Les structures d’accueil sont déjà là

Autre argument de poids, l’école a déjà toutes les structures pour accueillir une classe supplémentaire avec tout le matériel, une classe pourrait revoir le jour sans nécessiter de travaux longs ou coûteux.
Les parents d’élèves présents au conseil d’école trouvent que les conditions de travail pour leurs enfants sont plus favorables dans une classe à cours double avec une moyenne de 22,5 élèves par classe si bien sûr la répartition devait s’effectuer sur quatre classes

plutôt que dans une classe à cours triple avec une moyenne de 30 élèves par classe, si la répartition s’effectuait comme actuellement sur trois classes.
Gérard Allart, maire, et les représentants de la municipalité, comptent beaucoup sur le plan local d’urbanisme qui va se concrétiser dans un avenir proche pour mettre en place les projets souhaités. L’un de ceux-ci est de redonner un dynamisme à la commune en améliorant la pyramide des âges.
Pour cela, il faut donner la chance aux familles de pouvoir s’installer à Mont-d’Origny, soit grâce à des constructions nouvelles, soit par la réhabilitation de certains logements.
Déjà des familles s’installent dans les logements vacants et la municipalité s’aperçoit de l’impact bénéfique pour la collectivité. La commune accepte aussi que les enfants des communes avoisinantes soient scolarisés à Mont-d’Origny pour des commodités qui arrangent bien les parents qui travaillent. Pour le maire, « il est urgent, dans l’intérêt de tous de remettre en place la classe qui a été perdue en 2002 ».
L’inspectrice de l’Education nationale, présente lors du conseil d’école, très attentive à la lecture des différentes enquêtes renseignées en début d’année scolaire, tient à être mise au courant de tout changement de situation des effectifs. Et ce tout au long de la présente année scolaire, car les tendances peuvent rapidement évoluer, s’inverser ou se confirmer.



 

Source : L’Aisne Nouvelle

Article paru le : 28 décembre 2010

 
Mettre dans les favoris | Plan du site | Administration