Accueil > Cadre de vie > Actualités

Vols

Source L’Aisne Nouvelle :

Avec chéquier volé et faux papiers, ils écumaient les magasins

Publié le jeudi 23 février 2012 à 08H15 

En une journée, quatre magasins Aldi ont été la cible de ces malfaiteurs.

En une journée, quatre magasins Aldi ont été la cible de ces malfaiteurs.


MONT-D’ORIGNY (Aisne) Alors qu’ils en étaient à leur quatrième supermarché de la journée, le gérant d’un magasin a permis l’arrestation de deux escrocs.

PAS de chance pour ces deux escrocs, venus de la région parisienne s’approvisionner à bon compte au magasin Aldi de Mont-d’Origny après en avoir fait, le matin même, trois sur Saint-Quentin. Ils sont arrivés lundi, à bord d’un fourgon blanc, immatriculé dans l’Oise. L’un des malfrats a commencé à faire ses achats, essentiellement de l’alcool. Le gérant du magasin l’a rapidement repéré et douté de son honnêteté. Le responsable du magasin a préféré téléphoner aux gendarmes de la communauté de brigades de Ribemont, signalant un individu suspect actuellement dans son magasin. Le second, son complice, était resté au volant du fourgon sur le parking, prêt à partir.
Les militaires se sont rendus sur les lieux tandis que le gérant tentait avec succès de le retenir à la caisse en attendant que les forces de l’ordre n’arrivent. Quelques minutes plus tard, les gendarmes interviennent et commencent par un contrôle de papiers d’identités avant d’en venir au chéquier. Le gérant avait bien vu, le chéquier était volé et les pièces d’identités falsifiées. Les deux hommes s’apprêtaient à partir avec environ 800 euros de marchandises.

Pas un coup d’essai
Appréhendés, les deux malfaiteurs ont été placés en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie avant d’être présentés mardi, en début d’après-midi, au parquet. Interrogés, il semblerait qu’ils n’en étaient pas à leur coup d’essai. Le fourgon a été mis sous scellés mais sera restitué. Ils n’en sont pas les propriétaires, le véhicule ayant été loué lundi. Ils ont été présentés l’après-midi devant le tribunal correctionnel dans le cadre d’une comparution immédiate.
Cyriaque Courtais et Kossi Messiga étaient tous deux à la barre pour s’expliquer. Le second, resté dans le véhicule s’est tout de suite défendu en plaidant qu’il était innocent. « Je me suis contenté de l’accompagner et de l’aider dans ses achats. » Pas tout à fait la même version du côté du procureur qui voit là de la délinquance préméditée avec un réseau extrêmement structuré.
Quant à Cyriaque Courtais, pris la main dans le sac, difficile de se défendre, il sera reconnu coupable et condamné à huit mois de prisons dont trois avec sursis.
Il sera déféré le soir même à la prison d’arrêt de Laon. Quant à son complice, inconnu jusqu’à ce jour des forces de l’ordre, il écope de la même peine de prison, mais sans mandat de dépôt.

 

 

 

 

Vols à la salle des fêtes

Publié le lundi 26 décembre 2011 à 09H49 

Mont-d’Origny (Aisne) À Mont-d’Origny, la salle des fêtes a été la cible de cambrioleurs dans la nuit de mercredi à jeudi. Les intrus sont entrés par l’effraction d’une porte située sur le côté et n’ont pas hésité à briser deux autres portes pour pénétrer dans les bureaux de la mairie. L’ordinateur a été volé et les malfaiteurs se sont enfuis en cassant une quatrième porte, côté cour. Le préjudice total est évalué à plusieurs milliers d’euros. Une plainte a été déposée auprès des gendarmes de la communauté de brigades de Ribemont. Une enquête de voisinage a déjà été réalisée par les militaires.
 
Mettre dans les favoris | Plan du site | Administration